Mamadou Diallo présente la RSE chez Radisson Blu

Le coordonnateur régional Afrique francophone et Sierra-Léone de la chaîne hôtelière Radisson Blu, a présenté l’engagement du groupe en matière de responsabilité sociétale. Selon Mamadou Diallo, « elle commence par l’encadrement des employées, puis se décline à travers une numérisation avancée, avec l’arrivée des chaines d’hôtels « Radisson Red » intégralement digitaux pour réduire le bilan carbone du groupe ».

Mamadou Diallo prenait part à la cérémonie de lancement officiel des activités de l’Observatoire des valeurs sociétales et éthiques des organisations (Ovseo) à Dakar sur le thème « Quelle perspective sénégalaise de la responsabilité sociétale des entreprises (Rse) à l’heure des Objectifs du développement durable (Odd) ? » et parrainée par le ministère de l’environnement et du développement durable. « L’empreinte environnementale du groupe est minimisée, tout en gardant un bénéfice social performant, avec la mise sur pied d’ambitieux programmes comme la ressource eau étant très précieuse pour un hôtel, grâce au programme « Blue planet », le groupe fait d’importantes économies avec un système de retraitement des eaux usées, un programme d’économie d’énergie pour se mettre sur une nouvelle trajectoire de développement durable propre qui implique une démarche de rupture et de changement de comportement et un programme de formation pour les jeunes de 15 à 24 ans, avec la possibilité d’être intégrés directement dans le groupe à l’issue de la formation.

Concluant son propos, il renseigne que « la RSE dans cette approche est un levier d’intégration par les entreprises des préoccupations sociales, climatiques, et environnementales. L’approche du Radisson Blu se résume fondamentalement par quatre questions majeures : comment réduire notre consommation d’énergie tout en sachant que 207 hôtels  = 123 336 ménages ? Comment gérer la quantité d’eau consommée, si l’on considère que seulement 1% de l’eau disponible sur terre est potable ? Comment gérer la quantité produite de déchets, vu qu’un hôtel moyen en produit la même quantité en 1 semaine, qu’un ménage en une année ? Et en fin comment sommes-nous perçus par les populations locales? Le Radisson Blu d’après M. Diallo, est donc résolument engagé dans la transition verte de l’économie qui doit s’accompagner d’une inclusion sociale, en prônant le «Responsible Business».

Moctar FICOU / VivAfrik

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *