JME 2016 : Lancement officiel des activités de l’OVSEO

L’Observatoire des valeurs sociétales et éthiques des organisations (Ovseo) a procédé ce mardi 07 Juin 2016, à l’occasion de la célébration de la semaine mondiale de l’environnement (du 02 au 07 juin) au lancement officiel de ses activités au siège d’OSIWA. Au cours de cette rencontre, les échanges ont tourné au tour de la RSE à travers des débats fructueux sur la pollution de la Baie de Hann, les pratiques RSE chez la RDE, chez le groupe hôtelier de luxe Radisson BLU. Cette cérémonie, axée sur le thème : « quelle perspectives sénégalaise de la RSE à l’heure des ODD » et présidée par madame Ramatoulaye Dieng NDIAYE, secrétaire générale au Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, a permis au fondateur de l’observatoire monsieur Mahamadou BALDE de marteler que : « l’Observatoire vise non seulement à rendre effectif la responsabilité sociétale auprès des entreprises mais également chez les organisations telles que les collectivités locales, les ONG,… »

Arguant que « l’OVSEO est une association de veille stratégique proactive sur la responsabilité sociale des entreprises (Rse) et des organisations (Rso) », Mahamadou Baldé soutient également que « l’Ovseo vise à promouvoir auprès des entreprises et des organisations l’adoption et la mise en œuvre des bonnes pratiques en matières de développement durable en Afrique prenant en compte le contexte local » informe le fondateur de l’observatoire par ailleurs directeur de publication de VivAfrik.

Pour sa part, le conférencier du jour, Abdoulaye Diané a mis l’accent sur la responsabilité des entreprises tel que celle la Sococim, qui a débuté ses activités en 1948 pour être distinguée que 65 ans après. Définissant la Rse, il indique que « la Rse ne saurait se résumer au mécénat » peste-t-il. Ajoutant que « elle est aussi solidarité et exclusivité sociale. La Rse est donc, une meilleure prise en charge des préoccupions environnementales et sociales dans le cœur des métiers de l’entreprise » explique l’enseignant chercheur. Il est tour à tour suivit dans sa prestation par Mme Gloria Paraiso-Jossou qui a fait un brillant exposé sur la Rse au Sénégal / Afrique et ODD, puis par M. David Roger qui s’est exprimé sur le volet des achats responsables et ODD.

Venu prendre part à cet échange d’idées, Dr Abdoulaye Diagne, directeur des financements verts et des partenariats au Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, s’est d’abord réjouit d’avoir enregistrés « de nouveaux partenaires dans un domaine quasiment neuf et méconnu du grand publique » dira-t-il à qui veut l’entendre. Et Dr Diagne de poursuivre : « nous allons les attendre naturellement dans l’information, dans la sensibilisation. Je pense qu’ils sont deux sentiers extrêmement importants que l’observatoire doit nécessairement travailler. Nous verrons aussi comment jouer sur l’incitation c’est-à-dire leur montrer réellement le côté positif de ce type de responsabilité quand des entreprises ou des individus la prennent ». Concluant son speech, il indique que les initiateurs de l’observatoire avaient été reçus par le ministre et par lui-même et que le ministère est prêt à les accompagner dans leur nouvelle aventure. Clôturant la rencontre, la secrétaire générale du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable Mme Ramatoulaye Dieng NDIAYE a d’abord réitéré le soutien de son département au profit de l’observatoire avant de souhaiter plein succès à M. Mahamadou BALDE et compagnie dans leur nouvelle aventure.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *