El Aliou Bah co-fondateur de SUITE, satisfait de l’OVSEO

L’ingénieur en informatique, co-fondateur, acteur et directeur général de la startup Solutions d’innovations technologiques pour l’émergence (Suite), était invité par l’Observatoire des valeurs sociétales et éthiques des organisations (Ovseo) à l’occasion de la première rencontre de l’année 2017 des activités de l’observatoire. Dans le cadre des trimestriels du développement durable, cette manifestation a été présidée par Doudou Ndiaye, économiste de l’environnement et conseiller technique au cabinet du ministère de l’Environnement et du Développement durable. M. Aliou Bah a du mal à cacher sa satisfaction lors cet événement qui a vu les membres de la structure dirigée par Mahamadou Baldé et toute l’assistance, munis de gants, de poubelles et autres instruments, procéder au ramassage des déchets dans le Parc de Hann, ce 15 Avril 2017.

« Je suis invité par l’Ovseo pour prendre part à la randonnée sur « La gestion des déchets », et que nous n’avons même pas fait 30 minutes de randonnée, je la trouve très pertinente dans la mesure ou si on remarque le chemin déjà emprunté, il n’y a presque plus de déchets dans le Parc », souligne le co-fondateur de la startup Suite qui est une entreprise spécialisée en développement de logiciels d’applications web et mobile, et qui intervient aussi dans la transformation digitale pour aider aujourd’hui les entreprises et PME à bien utiliser tout ce qui est internet et réseaux sociaux pour faire émerger leur business. « Les gens minimisent certes ce geste louable mais si chacun d’entre nous enlève chaque jour un verre, un papier un sachet, une tasse ou une feuille, finalement, on se rend compte que l’endroit va devenir plus propre. Je pense donc que c’est une très belle initiative qu’il faudrait accompagner pour qu’elle puisse être pérennisée », indique M. Bah. Qui se fixe pour objectif d’aider à instaurer le développement durable. « Moi, mon but aujourd’hui, c’est d’intervenir dans tout ce qui est développement durable. Mais comment ? On s’est rendu compte qu’il y a des gens qui essaient de se débarrasser des déchets, d’autres essaient de les réutiliser. Nous sommes pour la réutilisation, la transformation. Comme on le dit : rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, tout est réutilisable. Aujourd’hui, la plupart des personnes qui sont dans le secteur sont confrontées à un problème technologique. Les systèmes de collecte et de sélection ne sont pas efficaces. Donc nous, en tant qu’entreprise d’ingénierie logicielle qui développe des applications mobiles, on propose une solution qu’on appelle Remake 3R (réutilisation, réparation recréation). C’est donc mettre en place une application web et mobile qui va permettre d’avoir un réseau de collecte sur lequel les gens qui veulent collecter peuvent se connecter pour voir les différents points de collecte et éventuellement les contacter pour être livré par exemple », a expliqué El Hadj M. Aliou Bah qui rêve d’agrandir son réseau avec les entreprises intéressées mais aussi, il vise à voir la meilleure approche pour pérenniser ce projet et contribuer au développement durable du Sénégal et de l’Afrique, et assurer une meilleure gestion de la planète.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *